USA 2020: convention de nomination virtuelle pour les démocrates, à l’inverse des républicains

Le parti démocrate a tranché : la convention qui doit formellement investir Joe Biden comme candidat à la Maison Blanche ne donnera lieu à aucune manifestation de masse. Un choix dicté par des préoccupations sanitaires du fait de la pandémie. Côté républicain en revanche, le lieu de la convention a été modifié pour justement permettre d’accueillir un maximum de monde.

De notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Ce sont deux approches radicalement opposées : les démocrates inquiets de la propagation du coronavirus réduisent considérablement la voilure, tandis que les républicains souhaitent maintenir un grand rassemblement populaire. Joe Biden sera bien investi à Milwaukee mais a renoncé au stade de 17 000 personnes qui était prévu. La convention se fera pour l’essentiel via vidéo-conférence, et le parti invite les délégués à rester chez eux. Tous les événements qui devaient avoir lieu en marge de la convention ont été annulés.

À l’inverse, les républicains ont renoncé à investir Donald Trump à Charlotte, pour s’affranchir des règles sanitaires imposées par le gouverneur de Caroline du Nord. La convention se déroulera à Jaksonville en Floride, et le président mise toujours sur un rassemblement populaire de grande ampleur. Mais la recrudescence des infections dans cet Etat risque de freiner l’enthousiasme des partisans de Donald Trump. Et pour éviter l’image désastreuse du meeting de Tulsa, avec un stade à moitié vide, le parti républicain sera peut-être contraint de réviser une nouvelle fois ses plans. En organisant, par exemple, la convention à l’extérieur pour limiter les risques.