US Open : Raducanu, première joueuse issue des qualifications à gagner un Grand Chelem

·1 min de lecture

Âgée de seulement 18 ans, Emma Raducanu a remporté samedi l'US Open. En finale, elle s'est imposée contre la Canadienne Leylah Fernandez. Avec cette victoire, la Britannique signe un exploit retentissant puisqu'elle était issue des qualifications.

La Britannique âgée de 18 ans Emma Raducanu a remporté l'US Open en battant en finale 6-4, 6-3 la Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans, samedi à New York. Elle est ainsi devenue la première joueuse issue des qualifications à décrocher un titre du Grand Chelem et aussi la plus jeune depuis la Russe Maria Sharapova qui avait remporté Wimbledon à 17 ans en 2004.

Alors que Novak Djokovic va tenter dimanche de décrocher son 21e Grand Chelem et ainsi dépasser Nadal et Federer, Europe 1 vous propose de suivre cette finale potentiellement historique lors d'une soirée spéciale. Le match sera commenté en direct sur notre antenne dès 22 heures, et nos journalistes seront présent à New York, mais aussi à Belgrade, en Serbie. 

Son exploit est d'autant plus impressionnant que Raducanu, 150e mondiale, a tout emporté sur son passage, ne laissant aucune miette à ses adversaires : elle a gagné ses dix matches, qualifications comprises, par 20 sets à 0. La dernière à avoir réussi pareil "perfect" à l'US Open était Serena Williams en 2014.

Raducanu plus agressive

En face d'elle se trouvait Fernandez (73e), l'autre sensation de la quinzaine new-yorkaise, qui, à défaut d'avoir balayé ses rivales, est parvenue à renverser des situations très compromises, aux dépens d'adversaires pourtant chevronnées. Elle avait ainsi barré la route de trois des cinq meilleures joueuses mondiales : la Japonaise Naomi Osaka (3e) lauréate de l'an passé, de l'Uk...

Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles