US Open : l’Espagnol Carlos Alcaraz l’emporte sur Frances Tiafoe et affrontera Casper Ruud en finale

© Mike Segar, Reuters

L’Espagnol Carlos Alcaraz, 4e mondial, a remporté la demi-finale de l’US Open face à Frances Tiafoe en cinq sets, se frayant ainsi un chemin vers la finale où il affrontera le Norvégien Casper Ruud.

Une première finale de Grand Chelem pour Carlos Alcaraz. L'Espagnol, 4e mondial, a écarté, vendredi 9 septembre, l'Américain Frances Tiafoe (26e) 6-7 (6/8), 6-3, 6-1, 6-7 (5/7), 6-3, pour atteindre la dernière étape de l'US Open.

Carlos Alcaraz, 19 ans, qui pourrait devenir le plus jeune N°1 mondial s'il remporte le titre, affrontera dimanche en finale le Norvégien Casper Ruud (7e à 23 ans) et le vainqueur remplacera le Russe Daniil Medvedev au sommet de la hiérarchie mondiale.

Carlos Alcaraz a livré trois combats de très haute intensité, jusqu'à la demie vendredi, pour atteindre la finale de l'US Open. Mais il assure s'être très bien préparé physiquement et mentalement : "je n'ai pas peur de la finale", assure-t-il.

L'Espagnol de 19 ans a battu Marin Cilic en cinq sets et 3 h 54 en 8e de finale, puis Jannik Sinner en cinq sets et 5 h 15 en quarts et Frances Tiafoe en cinq sets et 4 h 19 en demies.

Cela fait plus de neuf heures et demie passées sur le court Arthur Ashe en un peu moins de deux jours pour l'Espagnol, dont la vitesse folle et l'abnégation sans faille n'ont jamais baissé malgré l'accumulation des efforts et les doutes qui auraient pu poindre.

"Carlos était trop fort"

Car Alcaraz a manqué une balle de match à 5-4 au 4e set, et l'a payé cher, Tiafoe empochant dans la foulée le tie-break, exercice auquel il excelle au point d'avoir remporté les huit qu'il a disputés durant cette quinzaine, battant le record de Pete Sampras à Flushing Meadows (7).

Mais le prodige de Murcie est vite passé à autre chose. Resserrant l'étau encore plus fort d'entrée de cinquième manche, il n'a pas laissé à son adversaire la possibilité de croire qu'il finirait par l'emporter après avoir été miraculé.

En larmes, Tiafoe a d'ailleurs reconnu la supériorité d'Alcaraz après une longue étreinte.

"J'ai tout donné, mais Carlos était trop fort. Cette défaite fait vraiment mal. Je reviendrai et gagnerai ce tournoi un jour", a-t-il dit sous les yeux de l'ex-Première dame Michelle Obama et de l'acteur Samuel L. Jackson, parmi un parterre de stars qui n'avaient plus garni les tribunes du Arthur Ashe depuis l'élimination – synonyme de départ à la retraite – de Serena Williams.

"C'est incroyable de pouvoir se battre pour de si grands objectifs, de viser un premier Majeur, la première place mondiale", a commenté Carlos Alcaraz. Jusque-là, seul Pete Sampras a remporté l'US Open avant ses 20 ans.

Dimanche, l'Espagnol affrontera le Norvégien Casper Ruud : le vainqueur décrochera son premier titre du Grand Chelem et deviendra par la même occasion N°1 mondial.

Avec AFP