En Uruguay, la suspension de la vaccination pour les enfants sidère la présidence

AP - Matilde Campodonico

Polémique en Uruguay, où un juge a ordonné jeudi la suspension immédiate de la vaccination pour les enfants de moins de 13 ans. Une mesure « de précaution » selon le magistrat, qui intime au gouvernement uruguayen de publier les contrats d’achat des vaccins ainsi qu’un document détaillant leur composition.

Avec notre correspondant dans la région, Théo Conscience

Pour le secrétaire général de la présidence uruguayenne, Álvaro Delgado, la décision du juge Alejandro Recarey de suspendre la vaccination des mineurs est une « absurdité » : « La science a démontré avec toutes les garanties possibles que les vaccins sont efficaces. Que la décision d’un juge suspende obligatoirement une vaccination qui est volontaire en dépit l’opinion des scientifiques nous inquiète énormément. »

Quelques heures après l’entrée en vigueur de cette suspension, Álvaro Delgado a annoncé en conférence de presse que le gouvernement allait faire appel de cette décision, afin que les parents qui souhaitent faire vacciner leurs enfants puissent le faire le plus vite possible. « Aujourd’hui, 5 800 mineurs étaient inscrits pour recevoir leur seconde dose. La décision de ce juge rend la justice responsable de la possible dégradation de la santé de nombreux enfants uruguayens, qui pour beaucoup ont des comorbidités et une prescription médicale. »

La décision du juge Recarey, qui fait suite à un « recours en protection » déposé par un avocat, a également été critiquée par l’opposition, qui l’a qualifiée de « profonde erreur ». La communauté médicale et pédiatrique uruguayenne a elle aussi exprimé son désaccord avec cette suspension, en réaffirmant l’efficacité et la sûreté des vaccins chez les enfants.

À lire aussi : Uruguay : les citoyens disent « non » à l’abrogation d’une partie de la loi « d’urgente considération »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles