Uruguay : retour de la marche silencieuse pour les disparus après deux ans de pandémie

Uruguay : retour de la marche silencieuse pour les disparus après deux ans de pandémie

Des dizaines de milliers de manifestants ont marché en silence vendredi sur l'avenue principale de la capitale de l'Uruguay en mémoire des disparus au cours de la dictature militaire (1973-85) et afin de réclamer justice auprès de l'État. Une première depuis le début le début de la pandémie de Covid-19, après deux ans d’interruption.

Des photos de centaines de "disparus" étaient collées sur des pancartes tenues par les manifestants silencieux. Des organisations de parents de disparus et de défense des droits de l'Homme estiment que 179 Uruguayens disparus pendant la dictature demeurent introuvables. La majorité des individus persécutés l’ont été en Argentine voisine dans le cadre du plan Condor.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles