Ursula von der Leyen à Kiev pour évoquer l’adhésion de l’Ukraine à l’UE

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est arrivée samedi 11 juin à Kiev pour une nouvelle visite consacrée aux ambitions de l'Ukraine de rejoindre l'UE et à la reconstruction.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est arrivée samedi 11 juin à Kiev pour une nouvelle visite consacrée aux ambitions de l'Ukraine de rejoindre l'UE et à la reconstruction.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen est arrivée samedi 11 juin à Kiev pour une nouvelle visite consacrée aux ambitions de l'Ukraine de rejoindre l'UE et à la reconstruction. « Je suis de retour à Kiev pour rencontrer le président [Volodymyr] Zelensky et le Premier ministre [Denys] Chmyhal. Nous ferons le point sur le travail commun nécessaire à la reconstruction et sur les progrès accomplis par l'Ukraine sur la voie de l'Europe », a-t-elle indiqué aux journalistes, dont l'Agence France-Presse, l'accompagnant dans sa visite.

Les responsables de l'UE doivent se prononcer sur la question des ambitions européennes de l'Ukraine la semaine prochaine, avant un sommet les 23 et 24 juin qui devrait également aborder ce dossier, ce qu'a confirmé Ursula von der Leyen. « Les discussions d'aujourd'hui vont nous permettre de finaliser notre évaluation d'ici la fin de la semaine prochaine », a-t-elle déclaré après sa rencontre avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. L'Ukraine réclame un « engagement juridique » concret d'ici fin juin de la part des Européens pour obtenir un statut de candidat officiel à l'entrée dans l'UE.

À LIRE AUSSIUE : les 27 en conseil de guerre à Bruxelles

Une adhésion qui divise les pays membres

Si de nombreux pays, principalement en Europe de l'Est, soutiennent une adhésion de l'Ukraine, certains, comme les Pays-Bas ou le Danemark, mais aussi l'Allemagne et la France, qui préside l'UE jusqu'à fin juin, sont très rés [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles