Il est urgent d’aider les compagnies aériennes, insistent les agents de bord du Canada

·2 min de lecture

Le syndicat qui représente les agents de bord du Canada se dit encouragé par les propos de la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland, mardi, à propos d’une aide au secteur aérien et à ses dizaines de milliers d’employés. Mais il la presse d’agir.

« Notre porte est ouverte. Nous sommes prêts à discuter avec le gouvernement fédéral de ce à quoi pourrait ressembler un programme de soutien axé sur les travailleurs du transport aérien, a déclaré Wesley Lesosky, président de la Division du transport aérien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). À ce stade, nous espérons voir un engagement concret et des décisions rapides de la part du fédéral, plutôt que la vague promesse de penser à faire quelque chose. »

Motivés par leur manifestation de mardi sur la Colline du Parlement, les travailleurs des compagnies aériennes canadiennes réclament une aide pour le secteur et ses employés. Le Canada est le seul pays du G7 à ne pas soutenir les compagnies aériennes.

« Il est temps que le gouvernement appuie ce secteur crucial de notre économie, a insisté le président national du SCFP, Mark Hancock. Le Canada devrait prendre exemple sur les gouvernements européens et soutenir financièrement les compagnies aériennes en prenant une participation dans leur capital. »

La Division du transport aérien du SCFP représente environ 15 000 agents de bord dans neuf compagnies aériennes du pays, incluant Air Canada, WestJet, Air Transat, Sunwing, PAL Airlines, Calm Air, First Air, Canadian North et Flair Air. Environ les deux tiers de ces travailleurs ont été mis à pied ou licenciés définitivement en raison des retombées économiques de la pandémie de COVID-19.

Le SCFP soutient que la mise en œuvre de tests de dépistage rapides dans les aéroports, avant l’embarquement, rendrait les vols plus sûrs pour le public et les agents de bord. Il a demandé à maintes reprises au gouvernement fédéral d’agir en ce sens. Le SCFP insiste aussi pour que tout soutien direct du gouvernement aux compagnies aériennes s’accompagne d’une participation de l’État dans ces entreprises.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201021005974/fr/

Contacts

Sébastien Goulet
Relations de presse, SCFP
438-882-3756
pgoulet@scfp.ca