Urgences : comment remplacer les urgences dans les villes où elles ont fermé ?

Les services d'urgence ont décidé de maintenir leur grève malgré les annonces d'Agnès Buzyn lundi 9 septembre. Dans plusieurs communes, les urgences ont été fermées et ont été remplacées par des centres de premiers soins qui ne sont pas toujours ouverts. C'est le cas à Aunay-sur-Odon, dans le Calvados. La structure en place ouvre de 8h30 à 19h30, et les patients peuvent s'y rendre sans rendez-vous. "Je fais une analyse pour le médecin", explique Caroline Sehmoun, infirmière. Ouvert en journée, fermé la nuit "Les types de soins réalisés finalement sont ceux du tout-venant quotidien. Que ce soit la 'bobologie', les plâtres, les sutures, les immobilisations. Contrairement aux urgences, le soin qu'on ne pratique pas, c'est la réanimation de principe. Nous ne sommes pas censés recevoir de patient en arrêt cardiaque dans le centre de premiers soins", détaille le Dr Matthieu Kozlik, médecin urgentiste. Pour un médecin généraliste interrogé, la qualité des soins s'est dégradée du fait de la fermeture des urgences.