Urgences : le nouveau forfait à tarif unique est désormais appliqué

·1 min de lecture

De nombreuses nouveautés sont entrées en vigueur au 1er janvier. Parmi elles, l'application d'un tarif unique, le FPU, lors de votre passage aux urgences. Il concerne uniquement les patients qui ne sont pas hospitalisés. Europe 1 vous explique ce qui change.

Jusqu'à hier, lors d'un passage aux urgences, vous étiez facturé en fonction des examens réalisés. Un calcul complexe, qui prenait du temps à l'administration hospitalière. Et puis, vous receviez la facture des semaines, voire des mois plus tard. Désormais, c'est terminé. Le FPU, le forfait payant urgence, est désormais appliqué. À chaque passage aux urgences, si vous n'êtes pas hospitalisé, cela vous coûtera précisément 19,61 euros. Si vous avez une mutuelle, vous n'aurez rien à débourser, la facture est télétransmise.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-7 en podcast et en replay ici

En revanche, pour les 5% de Français sans complémentaire santé, la facture est remise en main propre. Et ces derniers devront payer de leur poche.

Un gain de 35 millions d'euros

Concrètement, cela ne change pas la vie des patients. Un passage aux urgences a toujours été payant. Le reste à charge, calculé en fonction des tests réalisés, arrivait par voie postale plusieurs semaines après la consultation. Plusieurs personnes restent en revanche exonérées : les femmes enceintes, les mineurs victimes de violences sexuelles ou encore les malades atteints du Covid-19. Le projet de loi financement de la sécurité sociale estime le gain de cette réforme à 35 millions d'euros.

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - A Rennes, les idées suicidaires des enfants suivent les vagues de Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles