Les urgences du CHU de Nice contraint de filtrer les patients en raison d'une trop forte affluence

Le service des urgences du CHU de Nice (hôpital Pasteur II) a alerté l’Agence régionale de Santé car il ne pouvait plus accueillir de patients. Christian Estrosi affirme avoir saisi le ministre de la Santé "pour que des réponses rapides et durables soient trouvées" à l'annonce de cette nouvelle.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles