Urgence climatique : des scientifiques prêts à former les nouveaux députés

Le mercure est monté jusqu'à plus de 40 °C à Bordeaux, en France.
Le mercure est monté jusqu'à plus de 40 °C à Bordeaux, en France.

Dès le lundi 20 juin, vingt-cinq scientifiques répondront présents devant le Palais Bourbon pour alerter les députés fraîchement élus sur les dangers qui pèsent sur le climat et la biodiversité. Ces experts, dont des climatologues, spécialistes de l'environnement et économistes, se tiendront pendant trois jours à la disposition des 577 parlementaires faisant leurs premiers pas à l'Assemblée, au lendemain de leur élection, ou y retrouvant leur siège.

Parmi ces spécialistes figurent notamment la géographe Magali Reghezza, le climatologue Robert Vautard, l'hydrologue Emma Haziza ou encore l'océanographe Jean-Baptiste Sallée. La démarche se veut « apartisane », selon le collectif d'étudiants engagés Pour un réveil écologique qui l'organise avec notamment l'écologiste Matthieu Orphelin, futur ex-député, et le climatologue Christophe Cassou. Objectif : sensibiliser les élus sur les enjeux du sixième rapport du Giec et sur les pistes pour contenir le réchauffement climatique. « Il y avait une forte attente de notre côté pour que ce rapport soit connu, notamment par les députés. Car toutes leurs décisions pour les cinq prochaines années, même sans être spécifiquement liées au climat, favoriseront ou défavoriseront l'atténuation du réchauffement et l'adaptation », a expliqué Gonéri Le Cozannet, spécialiste des risques de submersion marine et coauteur du rapport du Giec, auprès du Journal du dimanche.

#Appeldu18juin 2022 ��️���� ��️ https://t.co/PuejG2b9Wo

— Dr Val [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles