"Unlocked Down" : le Paris by night de Matthias Dandois en BMX

·2 min de lecture

Champion de BMX, le Parisien Matthias Dandois, privé de compétition pour cause de pandémie, a mis à profit le confinement pour filmer sa ville, la nuit, durant le couvre-feu. De l'Arc de Triomphe au Sacré-Coeur, des quais de Seine jusqu'au final dans l'Opéra de Paris, il nous livre un court-métrage tout en poésie.

"J'ai voulu rendre tout ça un peu plus positif, mettre un peu de beauté dans cette situation franchement pas terrible", explique Matthias Dandois à France 24, à propos de son dernier court métrage, "Unlocked Down - A Midnight Cruise in Paris".

Alors qu'il n'a participé à aucune compétition depuis janvier 2020, l'octuple champion du monde de BMX flat a multiplié les vidéos pour s'occuper pendant les confinements successifs. "C'est une façon de garder la forme, de travailler avec mes partenaires, et de faire quelque chose de bien".

"Pendant le premier confinement, j'étais à New York, et j'ai fait une vidéo dans les rues vides de la ville, 'I LO{ckdown}VE NY', c'était déjà une situation incroyable".

De retour à Paris lors du deuxième confinement, il a repris cette idée. "Cette fois, dans la journée, il y avait du monde dans les rues, donc on a tourné de nuit. Ce qui nous a valu pas mal de contrôles de police, malgré toutes les autorisations !", s'amuse-t-il. "Le tournage était assez rocambolesque... et fatiguant ".

Habitué à "rider" les rues de la capitale, Matthias Dandois s'est offert un final dans un lieu inattendu qui se prête finalement bien au BMX : l'Opéra de Paris. "Alors que la culture est au plus mal en ce moment, c'est génial d'avoir pu aller filmer là-bas, c'est symbolique aussi, puisque c'est finalement 'grâce' à la pandémie que l'on a pu y aller. C'est l'un des endroits les plus fous que j'ai 'ridé'".

Film réalisé par Pierre Blondel, produit par ASI Média.

Musique Victor Solf - Traffic Lights.