Universités : report et annulation des examens à Nantes et Rennes

Etudiant, Figaro, agence, AFP
À Rennes 2, les examens sont «annulés» en raison du blocage de l’université. / LOIC VENANCE/AFP

De nouveaux partiels ont été reportés ou annulés, aujourd’hui dans deux universités du Nord-Ouest de la France, à Nantes et Rennes. Sur les deux sites, les conditions normales d’examens n’étaient pas garanties.

La mobilisation de quelques-uns fait encore une fois le malheur des autres. Ce jeudi 17 mai, les épreuves prévues à l’université de Nantes ainsi qu’à l’université de Rennes 2 n’auront pas lieu. Les raisons sont différentes mais le résultat est le même: des centaines d’étudiants ne pourront pas passer leurs partiels à cause de la mobilisation bruyante de quelques jeunes.

À Nantes, les épreuves reportées à «une date ultérieure»

Les épreuves prévues jeudi par l’université de Nantes sont reportées «à une date ultérieure» en raison de l’opposition bruyante de manifestants mercredi, a annoncé sur sa page Facebook l’université de Nantes. «Compte tenu de l’impossibilité de tenir les examens dans le calme et la sécurité cet après-midi (mercredi, ndlr) à La Trocardière, les examens se tenant demain sur les sites de la Halle XXL de la Beaujoire et du SUAPS sont reportés. Vous serez informés demain (jeudi) de la suite du déroulement des épreuves», indiquait mercredi soir l’université sur sa page Facebook.

» LIRE AUSSI - Après les universités bloquées, la mobilisation étudiante s’attaque aux examens

Mercredi après-midi, «des étudiants convoqués pour des épreuves à la halle de la Trocardière ont manifesté bruyamment à l’intérieur de la salle dans la volonté d’empêcher la bonne tenue des examens», avait annoncé précédemment l’institution. «Malgré les appels au calme, les conditions n’ont pas pu être réunies pour organiser sereinement les épreuves privant ainsi plusieurs centaines d’étudiants de composer. L’établissement condamne cet acte inacceptable. Tous les examens prévus cet après-midi (mercredi, ndlr) à la Trocardière sont donc reportés à une date ultérieure», avait fait savoir l’université.

À Rennes, les examens «annulés» en raison du blocage

Les examens, qui (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Université Lyon 2: les partiels annulés pour 20.000 étudiants 
Privés de partiels, les étudiants de Nanterre et de Sciences Po sont déçus mais résignés 
Examens annulés pour 700 étudiants à Marseille après le blocage d’un campus 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Etudiant

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages