Universités : le malaise des étudiants se fait toujours ressentir

La nouvelle trouvera certainement de l’écho au sein de bon nombre d’étudiants : Jean Castex a annoncé qu’à partir du 25 janvier, les étudiants de première année pourront progressivement revenir en présentiel pour les travaux dirigés. Ce retour se fera en demi-groupe. Chez certains étudiants, il y a un véritable malaise et des inquiétudes pour l'avenir depuis que les cours sont majoritairement dispensés à distance. Des notes en baisse Sur place, "on se sociabilise, on rencontre des gens, quand on est chez nous on est cloitré dans notre chambre devant les écrans", raconte une élève de l’école d’ingénieur de CY Tech, à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). Pour des élèves comme Charles Ricard qui est arrivé en région parisienne depuis Toulouse (Haute-Garonne), il y a parfois des difficultés d’intégration. "On nous a toujours dit en sortant de prépa qu’on pourrait laisser les études un peu de côté, faire la fête, avoir une vie d'étudiant… Mais la vie sociale est complètement arrêtée". En outre, le directeur de l’école CY Tech constate une corrélation entre les cours à distance et une baisse des notes : "on voit des différences par rapport aux années précédentes", conclut-il.