Aux universités d'été de LFI, Adrien Quatennens et Olivia Grégoire s'affrontent sur le pouvoir d'achat

© ALAIN JOCARD / AFP

La rentrée politique, c'est maintenant. A l'instar du PS ou de Renaissance , La France insoumise tient son université d'été ce samedi à Valence dans la Drôme où tout le public était acquis à la cause d'Adrien Quatennens , député LFI du Nord qui faisait face à Olivia Grégoire, ministre déléguée en charge des TPE et PME.

Cette dernière a voulu rappeler dès le début son engagement pour les plus précaires. "Je pense profondément que sur le débat du pouvoir d'achat, les insoumis, le gouvernement et d'autres forces politiques visent une seule chose : faire en sorte que les Français s'en sortent mieux avec leurs revenus réels".

Pas de gagnant ni de perdant

Mais le député insoumis a tout de suite voulu montrer ses désaccords en détaillant les mesures qu'il estime nécessaires pour le pouvoir d'achat . "La seule solution pour tendre vers le plein emploi, c'est d'admettre qu'il faut partager le temps de travail entre tous. Entamer les grands chantiers de la planification écologique qui vont être créateurs d'emplois. Et même instaurer des mécanismes de type garantie de l'emploi qui nous permettent d'assurer que chacun puisse vivre décemment de son travail", a-t-il clamé.

>> LIRE AU...


Lire la suite sur Europe1