Universités. Canada : des étudiants en colère face à la hausse des frais de scolarité

Courrier Expat (Paris)
·1 min de lecture

Insatisfaits de la qualité de cours en ligne et choqués par l’éventualité d’une hausse des frais de scolarité dans l’enseignement supérieur, des étudiants canadiens affichent leur colère.

Fin janvier, des étudiants de l’Université de l’Alberta et de l’Université McEwan ont érigé 800 pingouins en neige sur les terrains de la législature provinciale à Edmonton. Début février, c’était au tour des représentants du Conseil des étudiants universitaires de l’Alberta d’installer une autre colonie de 250 pingouins blancs à l’extérieur d’un centre du gouvernement albertain à Calgary.

À lire aussi: Emploi. Canada : un nouveau permis de travail pour amadouer les étudiants étrangers

Les organisateurs du mouvement expliquent à la CBC que ces manifestations ont pour but de protester contre une augmentation de 22,5 % des frais de scolarité et contre les coupes budgétaires qui touchent les établissements d’enseignement supérieur en Alberta.

La qualité de l’enseignement diminue considérablement en raison du licenciement du personnel de soutien alors que la taille des classes augmente”, a confié au Globe and Mail le président du Conseil des étudiants universitaires de l’Alberta (Caus), Rowan Ley, qui ajoute que ‘‘tout cela se produit pendant que les cours sont en ligne et que personne ne pense qu’il en a pour son argent’’.

À lire aussi: Polémique. Canada : les étudiants étrangers, un marché très lucratif

Difficultés financières grandissantes des universités

Un sondage auprès des

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :