Université : l'exécutif pousse à la vaccination pour assurer une rentrée en présentiel

·1 min de lecture

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal a estimé vendredi que la rentrée universitaire pourrait se faire à 100% en présentiel en septembre même si "l'épidémie repart", à condition que les étudiants soient suffisamment vaccinés. "La vaccination est la clé d'un retour général et durable des étudiants sur les campus, c'est notre meilleure arme pour ne pas avoir à introduire de nouvelles mesures de jauges dans les établissements de l'enseignement supérieur", a expliqué Frédérique Vidal lors d'un point presse. Selon elle, "si à la rentrée nous voyons que l'épidémie repart, le fait qu'ils soient vaccinés nous permettra de maintenir du 100% présentiel dans les établissements".

"Si la vaccination n'est pas au rendez-vous au cours des premières semaines de la rentrée, nous prendrons, en lien avec les autorités sanitaires, des décisions qui s'imposent selon la situation qui se présentera", a-t-elle poursuivi.

Le gouvernement a lancé une campagne nationale de vaccination et, dès la rentrée, "des barnum et des équipes mobiles seront installés dans chaque université", dit-elle. "Selon Santé publique France, on est à 71% de jeunes âgés entre 18 et 24 ans qui ont commencé leur processus vaccinal ou qui indiquent qu'ils vont le commencer dans les prochains jours", a précisé la ministre.

Le ministère travaille sur la question des fêtes étudiantes

Interrogée sur les fêtes étudiantes et les risques de contamination, elle a expliqué être "en train de travailler sur ce sujet, pour...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles