Universal tente de sauver 'Cats' du marasme en proposant une version mieux finie aux salles de cinéma

Les chats prennent l'eau. Le film de Tom Hooper, adapté de la célèbre comédie musicale de Broadway, peine à trouver son public sur grand écran. Sorti vendredi aux Etats-Unis, "Cats" n'a pour l'heure générée que 6,5 millions de dollars de recettes. Un chiffre décevant pour un film qui a nécessité 100 millions de dollars de budget et pour lequel les studios s'attendaient au moins à 15 millions de dollars. Pour sauver son long-métrage, Universal a promis aux salles de cinéma de leurs fournir une nouvelle version du film avec "quelques effets spéciaux améliorés", selon un mémo que s'est procuré The Hollywood Reporter. La durée du film, quant à elle, restera inchangée.

Du jamais vu pour un film en cours de diffusion en salles, selon les exploitants de cinéma et les responsables de studios hollywoodien entendus par le magazine américain. D'après les informations du média spécialisé, l'initiative aurait été impulsée par nul autre que Tom Hooper lui-même. Le réalisateur a admis sur le tapis rouge, lors de la première de "Cats" à New-York lundi dernier, qu'il venait à peine de terminer les derniers réglages du film : "J'ai fini le film à 8 heures du matin hier après avoir travaillé 36 heures d'affilée pour y apporter les dernières touches." Le réalisateur oscarisé, à l'origine des films "The danish girl", "Le discours d'un roi" et de l'adaptation de la comédie musicale "Les misérables" ne semblait pas satisfait du résultat final.

Laminé par la critique

Le film s'est également fait descendre par la critique, n'obtenant un score que de 18% sur Rotten Tomatoes, et une note de 2,6/10 sur IMDB. La note des spectateurs ne vole guère plus haut, avec un médiocre C+ obtenu sur CinemaScore. Le film affiche pourtant un casting de stars : Taylor Swift, Judi Dench, Idris Elba, Ian McKellen, James Corden, Jason Derulo. Mais les effets spéciaux et notamment l'aspect anthropomorphique des personnages ne semblent pas convaincre.

Un journaliste de Vanity Fair US admet avoir quitté l'avant-première

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment notre façon de regarder la TV a changé au cours de la décennie
La Russie déploie le missile hypersonique Avangard, son 'arme absolue'
La Chine lance l'une des fusées les plus puissantes au monde, une étape cruciale pour sa conquête spatiale
Facebook a une nouvelle exigence pour s’inscrire sur Messenger
Google révèle les 10 sportifs qui ont le plus retenu votre attention en 2019