"United We Stream": dancefloor géant et solidaire sur Arte Concert dès le 4 juin

1 / 2

"United We Stream": dancefloor géant et solidaire sur Arte Concert dès le 4 juin

Après Berlin, Amsterdam et Manchester, Paris va inaugurer le 4 juin la plus grande discothèque virtuelle de France, « dancefloor » géant ambiancé par les meilleurs Djs en direct sur Arte Concert et les réseaux sociaux du collectif "United We Stream France", à l'initiative de Technopol, l'association de défense de l'électro, organisatrice de la Techno Parade.

Du jeudi au samedi de 19H00 à minuit et le dimanche après-midi, la crème des Djs mixera sans public, en direct et en vidéo depuis les principaux clubs parisiens et dans des lieux alternatifs de la capitale, ont annoncé mardi les organisateurs.

Retransmis gratuitement sur Arte Concert, ces « Dj Sets » seront l'occasion d'un appel aux dons (https://www.helloasso.com, United We Stream France) en faveur des clubs et artistes n’ayant pas accès aux aides gouvernementales.

Du Berghain au Wanderlust

"La vie nocturne française est confrontée aujourd’hui au plus grand défi de son histoire", estime dans un communiqué United We Stream France.

Lancé à Berlin, "United We Stream" couvre 45 villes dans 15 pays avec plusieurs heures par jour de musiques électroniques depuis des clubs iconiques dont le Watergate et le Berghain à Berlin où près de 330.000 euros ont déjà été collectés à destination des clubs, Djs et équipes de production.

A Paris, des Djs se produiront portes closes à partir du 4 juin en direct de hauts lieux électro de la vie nocturne comme le Rex Club, la Java, le Badaboum, le Wanderlust, le Kilowatt ou encore le Petit Bain. Arnaud Rebotini, Boombass de Cassius, Krampf et Minimum Syndicat comptent parmi les premiers artistes programmés.

"C’est une solution palliative temporaire pour rappeler à tous l’existence de ces acteurs des musiques électroniques et de la nuit qui semblent encore aujourd’hui être les grands oubliés des nombreux plans de relance et d’aide qui ont été présentés par l’État ces dernières semaines", estime Tommy Vaudecrane, président de Technopol.

Réseau de référence de l'électro en France, Radio FG a lancé aussi une collecte de dons pour les disc-jockeys, "FG for DJs".        


A lire aussi


Article original publié sur BFMTV.com