United Airlines fait du surbooking... et sort de force un passager de l'un de ses avions

Ambre Lefèvre

SURBOOKING - La scène a de quoi surprendre: un passager se faire sortir de force d'un avion, alors qu'il a payé sa place. C'est arrivé dimanche 9 avril lors d'un vol reliant Chicago à Louisville. La compagnie United Airlines avait fait du surbooking pour ce vol, mais a finalement eu besoin de deux sièges pour du personnel.

La compagnie a donc tiré au sort quels passagers seraient expulsés de l'avion, personne n'ayant voulu se désigner. Mais l'un des deux passagers n'a pas accepté de quitter l'appareil, entraînant l'intervention du personnel de sécurité. L'homme a été sorti de force, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Traîné par les poignets dans l'allée, l'homme semble confus, après avoir protesté violemment. La séquence a été filmée par les autres passagers, qui ont partagé leurs vidéos et provoqué l'indignation des internautes.

Le PDG de la compagnie, Oscar Munoz, a publié des excuses sur Twitter lundi, évoquant un "événement bouleversant" et regrettant que le passager ait dû être "replacé". Une formulation qui a relancé la fureur des internautes.

L'un des officiers de sécurité ayant évacué le passager a été mis à pied quelques heures plus tard. Cette affaire survient quelques temps après que la compagnie a refusé d'embarquer des adolescentes à cause de leur tenue.

Lire aussi :

United Airlines refoule des adolescentes à cause d'un legging et provoque un tollé

Accusée d'islamophobie, United Airlines menacée de boycott

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages