Unités spécialisées, armée, centre de rétention réquisitionné… Quel sera le dispositif déployé pour le G7 à Biarritz ?

franceinfo

Dans la ville basque, qui s'apprête à recevoir le sommet du G7 du 24 au 26 août, les dispositifs de sécurité ont été relevés au maximum. Du jamais-vu.

A événement exceptionnel, mesures sécuritaires exceptionnelles. Le sommet du G7, qui se tiendra du 24 au 26 août à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), réunira les dirigeants des sept pays les plus riches de la planète, leurs délégations ainsi que la presse internationale. Face à cet afflux et aux menaces potentielles, près de 10 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés pour assurer la sécurité de l'événement. Franceinfo fait le point sur ce dispositif hors norme.

Des forces de l'ordre en nombre

Raid, GIGN, équipes cynophiles spécialisées dans la détection d'explosifs selon Le Parisien, Service de la protection (SDLP) d'après BFM, effectifs parisiens motorisés issus des Brav (brigades de répression de l'action violente) selon Le Journal du dimanche Les unités spécialisées ne manqueront pas de compléter les rangs des policiers et des gendarmes. Si les chiffres officiels des effectifs déployés ne seront révélés que mardi 20 août, lors d'une conférence de presse donnée à Biarritz par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, la mobilisation des forces de l'ordre avoisinera le nombre de 10 000 hommes et femmes, d'après une source ministérielle.

Selon les informations du JDD et de BFMTV, quelque 90 escadrons de gendarmes mobiles et compagnies de CRS, soit près de 6 000 hommes, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :