Union de la gauche aux législatives : le Parti communiste demande l’accélération des discussions

FRA : PRESIDENTIELLE 2022 : Fabien ROUSSEL
FRA : PRESIDENTIELLE 2022 : Fabien ROUSSEL

Plus vite, plus haut, plus fort. Fabien Roussel, secrétaire national du Parti communiste, espère que les discussions avec La France insoumise et les autres forces de gauche vont vite passer à la vitesse supérieure, en vue d’un accord pour les élections législatives. « Nous regrettons que ça piétine », s’est permis de souligner ce 28 avril l’ancien candidat à l’élection présidentielle, lors d’une conférence de presse. Sur notre antenne ce matin, il a fait état du même constat. Plus que six semaines avant le premier tour des législatives. La France insoumise prévoit d’ailleurs de donner le coup d’envoi officiel de sa campagne le 7 mai.

Les négociations bilatérales pour constituer une plateforme commune de candidats se sont poursuivies toute la semaine mais n’ont pas encore abouti. Contre toute attente, les discussions entre la France insoumise hier et le Parti socialiste ont fait apparaître de réelles possibilités de convergences (relire notre article). L’ambiance n’était pas la même hier du côté des pourparlers entre le mouvement de Jean-Luc Mélenchon et Europe Écologie-Les Verts, de véritables discordances sont apparues, qu’il s’agisse du programme ou de la répartition des circonscriptions.

« Il faut respecter chaque sensibilité »

Fabien Roussel juge qu’un accord reste « à portée de main ». À condition de respecter un certain nombre de principes. Dans un courrier adressé ce jeudi à la France insoumise – et rendu public – le comité exécutif national du PCF appelle « changer de braquet ». En clair, « entendre réellement » les propositions formulées par les partenaires potentiels de la France insoumise. « Il faut respecter chaque sensibilité. C’est le cœur des discussions, respecter les différences, leur permettre de pouvoir vivre », insiste le député du Nord. Le ton est plutôt diplomatique. « Pour le moment nous discutons toujours », résume-t- (...) Lire la suite sur Public Sénat

Pédocriminalité: le réseau Omegle dans le viseur du gouvernement

Reconnaissance du vote blanc, vote obligatoire : une proposition de loi du Sénat pour lutter contre l’abstention

Annulation des votes : Lassalle « demande pardon » aux habitants de sa commune

Jusqu’à quand Jean Castex peut-il rester Premier ministre ?

Porno : « Plus l’exposition des enfants est précoce, plus il y a une banalisation du fait sexuel », alertent les associations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles