Union européenne: soixante ans d'avancées et de crises

Florence DE MARIGNAN
1 / 5
Londres déclenchera le Brexit le 29 mars

Paris (AFP) - Du traité de Rome au Brexit, en passant par la création de l'euro ou la crise migratoire, retour sur les moments forts qui ont jalonné soixante ans de construction européenne.

- L?acte de naissance de l?Europe -

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, pose la première pierre de la construction européenne en proposant à l'Allemagne, cinq ans seulement après sa capitulation, d'intégrer la production franco-allemande de charbon et d'acier dans une organisation ouverte à tous les pays d'Europe.

Le traité de Paris, instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), est signé un an plus tard, le 18 avril 1951. L'Europe des "Six" (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) est née.

Le 25 mars 1957, les Six signent à Rome le traité fondateur de l'Europe politique et économique. Il institue la Communauté économique européenne (CEE), un marché commun basé sur la libre circulation avec la suppression des barrières douanières entre les Etats membres. Les institutions (Conseil des ministres, Commission, Assemblée parlementaire européenne) sont mises en place dans la foulée, début 1958.

- L?Europe s?élargit et s?approfondit -

En janvier 1973, le Royaume-Uni, le Danemark et l'Irlande rejoignent la CEE, suivis par la Grèce (1981), l'Espagne, le Portugal (1986), l'Autriche, la Finlande et la Suède (1995).

Le traité de Maastricht, deuxième acte fondamental de la construction européenne, est signé le 7 février 1992. Il prévoit le passage à la monnaie unique et instaure une Union européenne.

A partir de janvier 1993, le Marché unique devient réalité avec la libre circulation des marchandises, des services, des personnes et des capitaux. Il faudra attendre mars 1995, pour que les accords de Schengen permettent aux Européens de voyager sans contrôle aux frontières.

Le 1er janvier 2002, l'euro entre dans la vie quotidienne de quelque 300 millions d'Européens. Seuls le Danemark, la Grande-Bretagne et la Suède choisissent de garder leurs monnaies nationales.

Relevant d'une utopie au lendemain de la chute du Mur de Berlin, en 1989, l'élargissement vers les pays d'Europe de l'Est s'impose peu à peu. Dix nouveaux pays font leur entrée dans l'UE en mai 2004: Pologne, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Slovénie, ainsi que Malte et Chypre. Ils sont suivis par la Bulgarie et la Roumanie en 2007 et la Croatie en 2013.

- Le temps des crises -

Au printemps 2005, le rejet de la Constitution européenne par les électeurs français et néerlandais fait basculer l'UE dans une crise institutionnelle. Elle n'en sort qu'avec le traité de Lisbonne, censé faire mieux fonctionner les institutions de l'Europe élargie, et qui est difficilement ratifié en 2009.

Cette même année, le gouvernement grec annonce une forte hausse de son déficit, premier signal d'alarme d'une vaste crise financière. La Grèce, puis l'Irlande, l'Espagne, le Portugal et Chypre font appel à l'aide de l'UE et du FMI, qui réclament des mesures d'austérité. La crise de la dette fait tomber, les uns après les autres, les chefs de gouvernements européens et accroît la défiance envers l'UE.

peine sortie de cette crise financière, l'Europe est confrontée à la plus grave crise migratoire depuis 1945 avec l?arrivée de centaines de milliers de candidats à l?asile. L'UE échoue à mettre en place un plan d'action commun. En septembre 2015, l'Allemagne, qui a jusque là prôné une large politique d'accueil, réintroduit des contrôles aux frontières. La décision de Berlin fait rapidement des émules, principalement les pays d'Europe centrale qui rejettent les quotas de répartition des réfugiés entre les 28.

Dernière en date, la crise du Brexit porte un nouveau coup à l'Union affaiblie par la montée du populisme et de l'euroscepticisme. A l'issue d'une campagne axée sur l'immigration et l'économie, quelque 17,4 millions de Britanniques (51,9% des voix) votent le 23 juin 2016 en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Un divorce dont la procédure sera officiellement lancée le 29 mars.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages