Union européenne-Chine: Accord en vue sur les investissements

·1 min de lecture

L’accord sur l’investissement global entre la Chine et l’Union européenne est sur le point d’être signé. Il devrait être officialisé lors d’une visioconférence. En pleine guerre commerciale avec Washington, Pékin se cherche des partenaires. Bruxelles est donc en position avantageuse pour lui demander de faire des efforts inédits, notamment sur les questions sociales et environnementales.

De notre correspondant à Bruxelles, Jérémy Audouard

Afin de se voir garantir l’accès à un marché européen ouvert, Pékin s’engage à changer certaines mauvaises habitudes. De sources européennes, on en apprend un peu plus.

Sur les questions environnementales d’abord. La Chine promet de respecter les accords de Paris sur le Climat, et de miser sur le développement durable.

Quant aux questions sociales, Pékin devra viser l’abolition du travail forcé et garantir la liberté d’association. C’est à l’image de ce que préconise l’Organisation internationale du travail.

Un accès facilité au marché chinois

Côté européen, les entreprises se verront faciliter l’accès au marché chinois. Bruxelles estime que cela rétablit un déséquilibre qui était jusqu’ici à l’avantage de Pékin

En cas de conflits, un mécanisme de règlements des différends départagera les deux partis.

Car même si l’Union européenne et la Chine renforcent leurs échanges, ils restent avant tout des concurrents.