Publicité

Uniforme à l’école : le gouvernement affronte un premier revers

En décembre dernier, alors qu’il était encore ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal avait annoncé le lancement de l'expérimentation de la tenue unique à l’école. Une soixantaine d’établissements (39 écoles, 11 collèges et 10 lycées) se sont portés volontaires pour cet essai, qui doit durer deux ans. Ils auraient pourtant dû être plus nombreux, mais plusieurs collégiens et lycéens ont refusé le test dans leur établissement, d’après les informations du Parisien.

Votes et manifestations révélateurs

À Marseille (Bouches-du-Rhône), le gouvernement a essuyé un échec assez cuisant face aux 500 collégiens de Chape qui ont voté contre la mesure à hauteur de 66%. La direction de l’établissement a suspendu le projet dans la foulée. Au Mans (Sarthe), les élèves de la cité scolaire de Touchard-Washington ont, quant à eux, rejeté le test de la tenue unique à 78%.

L’école primaire de Plouisy (Côtes-d'Armor), seule commune candidate à l'expérimentation en Bretagne, a également renoncé. Pas de vote, cette fois, mais la colère d’une centaine de manifestants, parmi lesquels des enseignants, parents et élèves, réunis pour exprimer leur opposition. Les départements concernés doivent désormais trouver d’autres établissements volontaires. Les délais sont toutefois serrés puisque l’appel à manifestation d’intérêt du ministère sera clos le 15 février prochain.

Le conseil d’école, pour les établissements du primaire, et le conseil d'administration, pour ceux du secondaire, doivent a...


Lire la suite sur LeJDD