Plus de 90 morts dans un glissement de terrain en Colombie

Une vue aérienne où se croisent les rivières de San Miguel et de Putumayo à la frontière colombo-équatoriale. C'est dans la province de Putumayo, dans le sud-ouest de la Colombie, qu'un glissement de terrain a fait 93 morts et 120 blessés. /Photo d'archives/REUTERS/Guillermo Granja

BOGOTA (Reuters) - Un glissement de terrain dans la province de Putumayo dans le sud-ouest de la Colombie a fait 93 morts et 120 blessés, ont annoncé samedi les autorités.

De fortes pluies ont fait déborder plusieurs cours d'eau dans la nuit de vendredi à samedi, ce qui a déclenché des torrents de boue et de sédiments qui se sont déversés sur les routes et les habitations à Mocoa, la capitale de la province, qui compte environ 100.000 habitants.

"A ce stade, nous avons retiré 93 corps. Nous avons des adultes, des femmes et des nourrissons", a déclaré le commandant de la police Omar Bonilla à la station de radio Caracol.

Un bilan provisoire fourni par les équipes de secouristes sur place fait, lui, état de 24 morts et de 120 blessés.

Un grand nombre de maisons ont été détruites ainsi que deux ponts. Plusieurs personnes sont portées disparues.

Le président colombien Juan Manuel Santos est attendu sur les lieux de la catastrophe, a annoncé le gouvernement.

(Nelson Bocanegra; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages