Une policière israélienne protégée par deux Palestiniens fait le buzz

Une policière israélienne protégée par deux Palestiniens fait le buzz

C’est une photographie qui fera sans doute date. Le 1er août, à l’avant-poste d’Aish Kodesh en Cisjordanie, des altercations éclatent entre colons israéliens et les Palestiniens présents. Très vite, les esprits s’échauffent et la scène vire au chaos.

Sur place, on compte pêle-mêle soldats de Tsahal – l’armée de Défense d’Israël – mais aussi un bon nombre de militants contre l’occupation. Ce mélange explosif ne tarde pas à déborder une policière israélienne qui se retrouve bloquée entre les deux camps, sous les jets de pierres.

C’est là que deux Palestiniens interviennent pour protéger l’agent, visiblement apeurée par la situation. Le photographe Shaul Golan, qui exerce pour le quotidien Yediot Aharonot, a alors le réflexe de déclencher son appareil pour nous offrir un cliché lourd de sens.

Postée sur Facebook par son auteur dès le lendemain des faits, la photographie est très vite relayée par les médias du monde entier, mais aussi par les Internautes qui n’hésitent pas à faire circuler le cliché sur les réseaux sociaux.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles