Allemagne : une petite fille de 7 ans meurt écrasée par une statue de 200 kilos

Lavinia, 7 ans, a été tuée par la chute d'une statue de 200 kilos - Capture d'écran / Facebook (Capture d'écran / Facebook)

Lavinia Trematerra, une petite Italienne âgée de 7 ans, est morte écrasée par une statue de 200 kilos alors qu’elle était en vacances en Allemagne avec sa famille.

C’est un drame insupportable qui s’est déroulé le 26 août dernier dans la ville de Munich, en Allemagne. Une statue d’environ 200 kilos est tombée sur une petite fille de 7 ans qui jouait dans son hôtel, rapporte le site d’informations SudInfo.be, relayant The Daily Mail. Son père a immédiatement prévenu les secours mais l’enfant est morte des suites de ses blessures après avoir été transportée dans un hôpital des environs.

Les faits se déroulent vers 19h30 alors que Lavinia Trematerra s’amuse avec un petit garçon dans la cour de l’hôtel où elle passe ses vacances. Soudain, une statue qui se trouve là depuis 20 ans et pèse environ 200 kilos tombe sur la petite fille. Immédiatement, des témoins se précipitent vers la jeune victime et parviennent à la dégager de sous la sculpture. Son père, qui a entendu les cris de son enfant et assiste à la scène, prévient immédiatement les secours qui arrivent aussi vite que possible.

La statue mal fixée ?

Lavinia est alors prise en charge et emmenée dans un hôpital des alentours. Malheureusement, les équipes médicales ne parviennent pas à la sauver et elle meurt des suites de ses blessures deux heures après l’accident. La police allemande a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame. Et pour cause, bien qu’il semble possible que l'enfant ait tenté de grimper sur la statue, il apparaît difficilement explicable que celle-ci n’ait pas été mieux fixée. L’œuvre, qui se trouvait là depuis environ deux décennies, posée sur un dalle de béton carrée de 40 centimètres de côté, pèse environ 200 kilos et mesure environ 1,40 mètres.

La famille devait quitter l’Allemagne le jour-même pour rentrer chez elle, à Naples, en Italie. Quelques heures après la mort de sa fille, la mère de Lavinia a posté un message aussi émouvant que succinct sur les réseaux sociaux : "Tu es et tu resteras notre ange. Repose en paix amour de nos vies."

VIDÉO - Ikea va indemniser les familles des trois enfants écrasés par des armoires