Une dizaine de membres de l’ONU brièvement pris en otage en RDC

Une dizaine de membres des Nations unies brièvement pris en otage en République démocratique du Congo. Les agents de la mission de l’ONU ont été retenus hier par des centaines d’anciens rebelles sud-soudanais aujourd’hui désarmés. Des réfugiés du camp de Munigi, près de Goma, qui exigent depuis plusieurs mois d‘être envoyés vers un pays tiers. Mais aucun Etat ne semble disposé à accueillir ces anciens combattants qui ont fuit les affrontements de Juba, la capitale du Soudan du Sud.

Ils craignent rapatriement forcé au Soudan du Sud & exigent de Monusco & Gouv RDC de les évacuer SANS DÉLAIS vers pays d’asile de leur choix https://t.co/pJMdnAQIT4— Jean-Jacques Wondo (@JJPWondo) 18 avril 2017

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages