Une chute du gouvernement Merkel reste une possibilité selon le SPD

Une chute du gouvernement allemand n'est pas à exclure si de nouvelles dissensions apparaissent au sein de la fragile coalition conduite par Angela Merkel, a estimé vendredi la chef de file du Parti social démocrate (SPD). /Photo prise le 20 juillet 2018/REUTERS/Fabrizio Bensch

BERLIN (Reuters) - Une chute du gouvernement allemand n'est pas à exclure si de nouvelles dissensions apparaissent au sein de la fragile coalition conduite par Angela Merkel, a estimé vendredi la chef de file du Parti social démocrate (SPD).

La récente bataille intestine entre la CDU et son alliée bavaroise la CSU sur la politique migratoire a engendré des frustrations, y compris à l'intérieur de l'alliance conservatrice, car elle a tourné à la querelle de personnes et ne s'est pas concentrée sur les problèmes essentiels, a commenté Andrea Nahles.

Interrogée par le groupe de presse RND pour savoir si la "grande coalition" conduite par Merkel pouvait être remise en cause, Nahles a répondu : "après les expériences des mois passés, je ne peux pas l'exclure. C'était grave".

Le gouvernement conduit par la chancelière a affronté de fortes turbulences politiques en juin et juillet en raison des demandes de son ministre de l'Intérieur Horst Seehofer qui exigeait une politique migratoire plus restrictive.

Cette querelle a eu pour conséquences d'affaiblir un peu plus les conservateurs allemands et de faire grimper le parti Alternative pour l'Allemagne (AfD, extrême droite) dans les intentions de vote, selon un récent sondage.

Nahles a appelé Seehofer à cesser de lancer ce qu'elle a qualifié de "pseudo-débats".

Seehofer a annoncé vendredi qu'il allait commencer à utiliser le réseau social Twitter pour diffuser directement son message avant des élections régionales en Bavière en octobre où la CSU risque de perdre sa majorité absolue.



(Andrea Shalal; Pierre Sérisier pour le service français)