Une attaque de l'EI contre les FDS fait 38 morts en Syrie

Une attaque du groupe Etat islamique contre une position tenue par les insurgés des Forces démocratiques syriennes (FDS) a fait mardi au moins 32 morts et des dizaines de blessés dans le nord-est de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). /Photo d'archives/REUTERS/Alaa Al-Faqir

BEYROUTH (Reuters) - Une attaque du groupe Etat islamique contre une position tenue par les insurgés des Forces démocratiques syriennes (FDS) a fait mardi au moins 38 morts dont 23 civils dans le nord-est de la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L'attaque a visé la localité de Radjm al Salibi, où se trouvent un poste de contrôle et un camp de réfugiés, non loin de la frontière irakienne, a précisé l'OSDH. Selon Nasser Hadj Mansour, un responsable des FDS, plusieurs civils -- dont des personnes qui avaient fui l'EI en Irak et dans la province syrienne de Daïr az Zour -- sont au nombre des tués.

Les FDS, alliance de milices arabes et kurdes, ont pris à l'EI de vastes secteurs qu'il contrôlait dans le nord de la Syrie, et cherchent depuis le lancement de leur offensive à faire tomber Rakka, la "capitale" des djihadistes en Syrie.

Cette semaine, les FDS se sont emparées de la majeure partie de la ville stratégique de Tabka, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Rakka, sur l'Euphrate.

(Angus McDowall et Ellen Francis, Nicolas Delame et Eric Faye pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages