Un tour du monde sans un euro en poche

47.000 kilomètres et 19 pays traversés. Milan Bihlmann et Muammer Yilmaz viennent de terminer leur tour du monde. Ils étaient partis le 9 septembre dernier, de Paris, sans un euro en poche car l'objectif de ce périple était de "prouver que le monde est bien plus empathique et généreux que ce que l'on peut croire". Le duo berlino-strasbourgeois, membre de l'association "Optimistic traveler" s'était préparé avant de se lancer dans l'aventure en effectuant un premier voyage test entre Strasbourg et Berlin. «Ça s'est bien passé, c'était presque trop simple! Mais déjà on était tout fou quand on recevait à boire ou à manger : quand on n'a pas d'argent, la valeur des choses change», avait déclaré à l'époque Muammer Yilmaz.

Une belle aventure
Les deux hommes s'étaient rencontrés en décembre 2010 à Berlin, Milan avait offert le gîte et le couvert à Muammer. Leur passion pour les voyages n'a fait que de renforcer leurs liens d'amitié et c'est de cette envie commune de partir à la rencontre des habitants du monde qu'est né leur projet. L'Europe, Singapour, l'Inde, le Pakistan, les Etats-Unis… les deux compères sont revenus ce vendredi 28 novembre à Paris, au pied de la Tour Eiffel, avec de beaux souvenirs de cette aventure de 80 jours, à la Jules Verne.

D'autres projets en perspective
Ils ne veulent pas s'arrêter là et comptent bien capitaliser sur cette expérience. "Il est temps de rendre ce qui nous a été donné, et nous avons décidé de nous investir dans le soutien et l'éducation des enfants d'Haiti en lançant une campagne de levée de fonds. Nous serons également présents pour les aider sur le terrain en février 2015", expliquent-ils sur leur site Internet. "Nous avons beaucoup d'autres projets que nous avons hâte de partager avec toutes les personnes qui nous ont soutenues", ajoutent-ils.





En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages