Un test mesurant l'immunité face au Covid-19 est prêt, mais suffira-t-il?

Grégory Rozières
Un test mesurant l'immunité face au Covid-19 est prêt, mais suffira-t-il?

SCIENCE - Le laboratoire Pasteur-TheraVectys aurait mis au point un test sérologique permettant de mesurer l’immunité d’un individu infecté par le coronavirus Sars-Cov2. “Un outil précieux pour accompagner le déconfinement”, estime le directeur du laboratoire Pierre Charneau dans une interview publiée par Libération dimanche 26 avril.

Les tests sérologiques classiques permettent de déterminer la présence d’anticorps produits par un individu atteint du Covid-19. En théorie, de tels anticorps voudraient dire que le corps a réussi à lutter contre le coronavirus et est maintenant protégé. Mais il existe de nombreuses incertitudes autour de ces tests qui rendent bon nombre de scientifiques prudents: notamment leur fiabilité, ou encore la qualité des anticorps présents.

Justement, les équipes du laboratoire Pasteur-TheraVectys ont mis au point un test de “séro-neutralisation” qui permet de mesurer la capacité des anticorps à empêcher le coronavirus de pénétrer une cellule humaine, précise Pierre Charneau. Un outil qu’il serait possible de déployer à grande échelle dans toute la France, estime-t-il.

Attention cependant à ne pas tirer de conclusion hâtive, comme l’idée de certificats d’immunité. Le taux de fiabilité, s’il est prometteur, est encore difficile à garantir sans recul. Surtout, si connaître l’efficacité des anticorps, la qualité de l’immunité, est une pierre importante apportée à l’édifice, cette avancée ne suffit pas à affirmer que la protection d’un individu est acquise. “C’est un test très sophistiqué, mais il reste beaucoup d’inconnues”, rappelle au HuffPost Morgane Bomsel, directrice de recherche CNRS à l’Institut Cochin, spécialiste de l’immunité.

Des dizaines de milliers de tests réalisables

Le test a notamment été utilisé, avec trois autres, dans la grande étude menée dans l’Oise par l’institut Pasteur qui cherchait à mesurer le nombre réel de personnes contaminées par le coronavirus dans cet épicentre de l’épidémie en France. Pierre Cherneau affirme que...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post