Un rassemblement pour la fierté lesbienne perturbé à Lyon

Maxime Bourdeau
·Correspondant
·2 min de lecture
Un rassemblement pour la fierté lesbienne perturbé à Lyon

HOMOPHOBIE - Un rassemblement pour célébrer la fierté lesbienne qui se déroulait à Lyon ce samedi 24 avril après-midi a été perturbé par des militants d’extrême droite.

Selon plusieurs médias locaux, dont Le Progrès et Lyon Capitale, plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées place Louis-Pradel, dans le 1er arrondissement de la ville, quand une cinquantaine d’individus sont venus lancer des projectiles.

La police a dû intervenir pour s’interposer à plusieurs reprises et a fait usage de lacrymogènes pour disperser les perturbateurs qu’elle a identifiés comme appartenant à l’ultra-droite.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La scène a suscité de nombreuses condamnations, dont celle du maire de Lyon, Grégory Doucet. “Le droit de vivre et de revendiquer son identité de genre et d’affirmer librement son amour, quel qu’il soit, doit être protégé à tout prix”, a écrit l’élu sur Twitter.

“Je condamne ces actes haineux visant à blesser et à intimider. Plein soutien à l’ensemble de la communauté LGBTQIA+”, termine-t-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce dimanche 25 avril, la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances Elisabeth Moreno a réagi sur son comte Twitter, dénonçant “la lesbophobie en actes”.

“Je condamne fermement ces actes de violences et d’intimidations, a-t-elle écrit. Chacun doit être respecté, quelle que soit son orientation sexuelle ou son identité de genre. Les LGBTphobies doivent être résolument combattues, en tout lieu, à chaque instant&rdqu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.