Un lien entre la consommation de café et l’augmentation du cholestérol

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La méthode de préparation du café joue un rôle sur l'augmentation du cholestérol.
La méthode de préparation du café joue un rôle sur l'augmentation du cholestérol.

Des chercheurs norvégiens et suédois montrent que boire trois à cinq tasses d’expressos par jour peut significativement augmenter le taux de cholestérol.

Boire du café a-t-il un impact sur le taux de cholestérol ? Des chercheurs de l’Arctic University, de l’Université d’Oslo (Norvège) et de l’Université de Gothenburg (Suède) se sont penchés sur la question et expliquent qu’il y aurait une relation de cause à effet entre la consommation de café et l’excès de graisses dans le sang, facteur de risque de maladies cardiovasculaires. D’après les résultats publiés dans la revue Open Heart, l’explication serait à chercher du côté des composés chimiques naturellement présents dans la boisson caféinée.

Dans le cadre de cette étude, les scientifiques ont suivi 21 083 amateurs de café entre 1974 et 2015, 11 074 femmes et 10 009 hommes. Ils les ont interrogés sur leur consommation de café et leur méthode de préparation favorite et privilégiée au quotidien. Ils ont également réalisé des analyses de sang.

La méthode de préparation a une influence

Verdict : trois à cinq tasses d'expresso par jour sont significativement associées à une augmentation du cholestérol, en particulier chez les hommes. Cela correspond à un taux de cholestérol accru de 0,09 mmol/l chez les femmes et de 0,16 mmol/l chez les hommes, comparé à ceux qui ne boivent pas du tout de café.

La méthode de préparation a aussi un rôle à jouer, expliquent les chercheurs. Ainsi, boire six tasses ou plus préparées avec une cafetière "à piston" est également associé à une augmentation du cholestérol similaire chez les deux sexes (0,30 mmol/l de plus chez les femmes et 0,23 mmol/l de plus chez les hommes). En revanche, plus de six tasses de café filtré est associé à une augmentation de 0,11 mmol/l de cholestérol chez les femmes, mais pas chez les hommes. Le café instantané est quant à lui associé à une augmentation du cholestérol chez les deux sexes peu importe le niveau de consommation.

D’après les chercheurs, les composés chimiques présents dans le café qui peuvent faire augmenter le taux de cholestérol varient en fonction de plusieurs facteurs. "L'apport de chaque composé dépend de la variété des espèces de café, du degré de torréfaction, du type de méthode d'infusion et de la taille de la portion, mais aussi du sexe du consommateur", résument les auteurs de la recherche.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Quand vous êtes au-delà de trois cafés par jour, les problèmes commencent"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles