Un homme ivre laisse son fils de neuf ans conduire sa voiture

·1 min de lecture
La voiture s’immobilise à un feu rouge mais aurait eu l’intention de repartir. Un des policiers place un DIVA (Disposition d'intervention des véhicules automobiles), une barre en plastique qui crève les pneus selon France Bleu Normandie. Les "zigzagueurs" démarrent et crèvent une roue perdant alors le contrôle du véhicule jusqu’à s’immobiliser.

Près de Rouen, dans la soirée du samedi 20 mars, la police a arrêté un véhicule qui zigzaguait sur la route. Au volant conduisait un enfant de neuf ans et sur le siège passager se tenait son père, ivre.

“Un enfant au volant d'une voiture avec son père bourré à côté, c'est assez rare", commente un des policiers habitué aux situations cocasses. Dans la nuit du samedi au dimanche, vers deux heures du matin, une patrouille remarque une Passat zigzaguant sur la route de Rouen.

La voiture s’immobilise à un feu rouge mais aurait eu l’intention de repartir. Un des policiers place un DIVA (Disposition d'intervention des véhicules automobiles), une barre en plastique qui crève les pneus selon France Bleu Normandie. Les fuyards démarrent et crèvent une roue perdant alors le contrôle du véhicule jusqu’à s’immobiliser.

1,4 grammes

À leur surprise, les policiers découvrent au volant un enfant de neuf ans complètement paniqué. A ses côtés, son père âgé de 35 ans, alcoolisé, dont le taux sera relevé à 1,4 grammes d’alcool dans le sang. Un jeune homme de 21 ans est à l’arrière du véhicule, vraisemblablement sobre puisque la police l’a laissé libre.

Le père est immédiatement placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue. Il est accusé de complicité de refus d'obtempérer, complicité de défaut de présentation du permis de conduire et soustraction d'un parent à ses obligations légales. Son fils est placé dans un foyer de la région, sa mère vivant dans un autre département.

Ce contenu peut également vous intéresser :