Un homme abandonne son chien dans une église avec une lettre déchirante

Éprouvant de grosses difficultés financières, un homme a abandonné son chien dans une église, laissant à ses côtés une lettre déchirante.

Un chien abandonné a été retrouvé attaché dans une église à Blackpool, en Angleterre, avec à ses côtés une lettre poignante de son ancien propriétaire, qui assure qu’il n’avait pas le choix.

“La vie a vraiment mal tourné pour moi. Je ne peux pas l’imaginer dehors avec moi, dans le froid, sans nourriture”. C’est avec ces mots poignants écrits sur un bout de papier, que le personnel de l’église du Sacré Cœur de Blackpool, dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, a retrouvé un Staffordshire Bull Terrier, attaché à l’autel de l’église. L’homme n’avait visiblement plus les moyens de s’occuper de son chien et n’a pas trouvé d’autre solution que de l’abandonner dans une église, relaie la BBC.

“Un chien doux, amical et aimant”

La RSCPA, l’équivalent de la Spa (Société protectrice des animaux) en France, a donc recueilli l’animal pour lui faire passer des examens chez un vétérinaire et a assuré que ce dernier, renommé Cracker depuis, recevait beaucoup d’affection. Dans sa lettre, l’ancien propriétaire du chien âgé de 6 ans décrit son amour pour son animal, ses quelques problèmes et surtout son impuissance face à la situation. “S’il vous plaît, croyez-moi quand je dis que je n’aime pas ça. Mon chien signifie tout pour moi, mais je ne sais pas quoi faire d’autre. La vie a vraiment mal tourné pour moi, je n’ai pas de maison et plus d’argent pour lui. Je ne veux pas l’imaginer dehors avec moi, dans le froid, sans nourriture. C’est un chien doux, amical et aimant. Il aura 7 ans le 22 mars 2020 et a les pattes sensibles. Je les traite depuis un mois maintenant, mais il souffre toujours. Mon cœur est brisé et il me manquera plus que je ne peux le dire avec des mots. Mais j’espère qu’il trouvera une nouvelle maison. Je t’aime et je suis vraiment désolé”.

À la recherche d’une nouvelle famille

L'inspecteur de la RSPCA, Will Lamping, qui a récupéré Cracker à l'église, a déclaré qu'il était évident, compte tenu de la lettre retrouvée, que son ancien propriétaire l'aimait. “Malheureusement, la vie réserve parfois des choses assez difficiles aux gens”. Will Lamping a déclaré que si personne ne se manifestait pour réclamer Cracker, il serait envoyé dans un centre de réadmission RSCPA afin de lui trouver une nouvelle famille, avant d’ajouter : “Si quelqu'un se présente, j'aimerais lui faire savoir qu'il ne rencontrera aucun problème et nous aimerions discuter avec lui et voir comment nous pourrions l'aider, ainsi que Cracker”. L’employé de la RSCPA incite tous les propriétaires d'animaux ayant des difficultés financières à contacter leur vétérinaire, un centre de secours local ou un organisme de bienfaisance comme la RSPCA.

Ce contenu peut également vous intéresser :