Le faux éboueur escroquait des personnes âgées

·2 min de lecture
L'escroc se faisait passer pour un éboueur pour duper ses victimes.

Les faits se seraient déroulés entre le 17 et le 20 août dernier dans le département de la Nièvre.

Une petite combine qui lui aurait permis d'amasser plusieurs centaines d'euros. Un jeune homme âgé de 19 ans vient d'être condamné, en comparution immédiate, à dix mois de prison avec sursis, après une série de vols par ruse commis sur des personnes âgées entre le 17 et le 20 août dernier dans la région de Nevers (Nièvre).

Il affirmait devoir récolter de l'argent pour la rénovation des poubelles

Comme le rapporte Le Journal du Centre, les témoignages des victimes concordent quant au mode opératoire de l'escroc. "Il se faisait passer pour un éboueur, expliquant à ses victimes que les poubelles allaient être équipées d’un capteur électronique et que cela avait un coût", détaille ainsi le quotidien régional.

L'individu aurait ainsi profité de la vulnérabilité de plusieurs personnes âgées de 77 à 90 ans pour leur soutirer des sommes variant entre 10 et 300 euros. Le Journal du Centre ajoute que pour donner plus de crédibilité à sa supercherie, l'escroc faisait signer à ses victimes des reçus factices.

Suspecté de faits similaires dans le Cher

Le jeune homme a finalement été arrêté le vendredi 20 août par les gendarmes locaux, qui avaient reçu plusieurs signalements similaires. Selon Le Journal du Centre, six faits ont été retenus contre lui, provoquant son passage en comparution immédiate ce lundi 23 août, et donc sa condamnation, malgré les objections de son avocat, qui a invoqué plusieurs failles dans la procédure.

A l'issue du jugement, l'individu, dont le casier était vierge, a donc été libéré, mais restera en sursis probatoire "pendant deux ans". Ses ennuis judiciaires sont cependant loin d'être terminés : Le Journal du Centre révèle en effet que le jeune homme devrait prochainement être entendu par les enquêteurs de la gendarmerie de Saint-Amand-Montrond (Cher), pour des escroqueries de même nature remontant aux 11 et 12 août derniers.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles