Un des pires pédophiles britanniques retrouvé mort en prison

Richard Huckle, condamné en 2016 pour près de 200 viols et agressions sexuelles sur des enfants, a été retrouvé mort poignardé en prison.

Richard Huckle, âgé de 33 ans, a été retrouvé mort dans sa cellule. Condamné en 2016, il avait plaidé coupable de 71 agressions sexuelles et viols sur des enfants.

Richard Huckle a été retrouvé mort dans sa cellule, dans la prison de Full Sutton, située dans le Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, ont indiqué les autorités britanniques ce lundi. Ancien professeur d’anglais, il avait été arrêté par la police australienne en 2014, à l'aéroport londonien de Gatwick, après avoir violé et agressé des enfants en Malaisie entre 2006 et 2014. “Richard Huckle, prisonnier à HMP Full Sutton, est mort le 13 octobre”, a annoncé dans un communiqué un porte-parole du département des Prisons au sein du ministère de la Justice, indiquant qu'une “enquête de police était actuellement en cours”. Selon le tabloïd britannique The Sun, l’homme a été poignardé dans sa cellule avec “une lame de fortune”.

“L’un des pédophiles les plus déterminés”

Le Britannique avait plaidé coupable de 71 agressions sexuelles et viols devant le tribunal londonien de l'Old Bailey, mais la police le soupçonne d’en avoir commis bien plus, après avoir retrouvé un registre sur lequel il détaillait des abus commis sur 191 victimes. “Il est l’un des pédophiles les plus déterminés, les plus manipulateurs et les plus retors qu’il m’ait été donné de rencontrer” avait déclaré Matthew Long, de l'Agence nationale contre le crime (NCA), lors de son procès. Le juge avait déclaré qu’il était obsédé par sa propre satisfaction sexuelle et que sa ‘campagne de viols’ était "d'une profonde inquiétude".

Fier de ses actes

Richard Huckle ciblait des enfants des quartiers pauvres de la capitale malaysienne, Kuala Lumpur, et préparait un guide à l’attention des pédophiles où il vantait les qualités de proies faciles de ses victimes. Il apprenait également aux pédophiles à ne pas se faire attraper. Il avait notamment déclaré : “Je toucherais le jackpot. Une fille de 3 ans aussi loyale envers moi que mon chien, et personne ne s’en souciait.” Richard Huckle s'est même attribué des points (“pedopoints”) pour différentes agressions et a partagé des images et des vidéos de lui-même, sur le dark web, en train de violer des enfants. L’enquête a ainsi identifié 23 victimes, dont la plus jeune, une fillette âgée d’à peine plus de 6 mois.

Ce contenu peut également vous intéresser :