Un "collectif citoyen" pour le vaccin? L'opposition consternée

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·2 min de lecture
Avec son "collectif citoyen" sur le vaccin, le gouvernement se met toutes les oppositions à dos (photo d'illustration prise le 10 janvier 2020) (Photo: Yoan VALAT / POOL / AFP)
Avec son "collectif citoyen" sur le vaccin, le gouvernement se met toutes les oppositions à dos (photo d'illustration prise le 10 janvier 2020) (Photo: Yoan VALAT / POOL / AFP)

POLITIQUE - “Gadget”, “manipulation politique”, “manœuvre pathétique”... L’opposition n’a pas de mot assez fort pour fustiger la nouvelle initiative de l’exécutif sur le front de la pandémie de covid-19 depuis l’annonce du Conseil économique, social et environnemental.

Le dimanche 3 janvier, le Cese a fait part au JDD du début du tirage au sort des Français appelés à former le collectif citoyen voulu par Emmanuel Macron pour “accompagner” le déploiement du vaccin contre le coronavirus. Rien de bien nouveau, puisque le président de la République a annoncé la mise en place de cette nouvelle instance, sous la coupe du Cese, dès le 24 novembre dernier.

Mais dans un contexte où la stratégie vaccinale du gouvernement est largement pointée du doigt pour sa lenteur, la concrétisation de cette idée crispe de nombreux élus de droite comme de gauche.

“Une course en sac” après le tirage au sort?

Il y a ceux qui préfèrent en rire. “Il y a ensuite une course en sac pour n’en garder que dix?”, sifflait par exemple dès dimanche le parlementaire socialiste Boris Vallaud sur Twitter, en reprenant un article de France Bleu titré: “Coronavirus: 35 Français tirés au sort dès lundi pour se prononcer sur la stratégie vaccinale.”

Toujours sur les réseaux sociaux, l’eurodéputée LR Nadine Morano propose pour sa part de régler les grandes questions du pays à “courte paille.” Chez les Communistes, c’est la “balle au prisonnier” qui a les faveurs du député de Seine-Saint-Denis Stéphane Peu pour moquer l’initiative présidentielle.

En somme, nombreux sont les resp...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.