Un athée vaut mieux qu'un catholique hypocrite, suggère le pape

Le pape François a à nouveau critiqué certains catholiques jeudi, suggérant qu'il valait mieux parfois être athée que de se dire catholique et de ne pas mettre en pratique les principes de sa religion. /Photo d'archives/REUTERS/Max Rossi

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a à nouveau critiqué certains catholiques jeudi, suggérant qu'il valait mieux parfois être athée que de se dire catholique et de ne pas mettre en pratique les principes de sa religion.

Depuis son élection en 2013, le chef de l'Eglise catholique romaine a souvent dit aux catholiques de suivre les enseignements de leur religion.

"C'est un scandale de dire une chose et d'en faire une autre. C'est une double vie", a déclaré Jorge Mario Bergoglio lors de commentaires improvisés tenus dans le cadre de la messe du matin qu'il donne à sa résidence.

"Il y a ceux qui disent: 'je suis très catholique, je vais toujours à la messe, je fais partie de telle et telle association'", a poursuivi le souverain pontife dans le cadre d'une transcription donnée par Radio Vatican.

Mais une partie de ces gens, a-t-il ajouté, devraient également dire: "'Ma vie n'est pas celle d'un chrétien, je ne verse pas de salaire correct à mes employés, j'exploite les gens, (...), je blanchis de l'argent, (je mène) une double vie'."

"Il y a beaucoup de catholiques qui sont comme cela et c'est un (...) scandale", a dit François. "Combien de fois avons-nous tous entendu des gens dire: 'Si cette personne-là est catholique, il vaut mieux être athée'".

A peine deux mois après son élection, le chef du Vatican avait dit aux chrétiens que les non-croyants faisant le bien devaient être considérés comme de bonnes personnes.

Dans des sermons souvent impromptus, François a condamné les sévices sexuels sur enfants comme l'équivalent de "messes sataniques" et souligné que les catholiques faisant partie de la mafia s'excommuniaient d'eux-mêmes. Il a recommandé à ses cardinaux de ne pas se comporter comme des "princes".

(Philip Pullella; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages