Ultradroite : ils préparent la "guerre de France" contre le "péril islamique"

France 2

Ils voulaient lutter contre ce qu'ils appellent "le péril islamique". Le 25 juin 2018, 13 membres d'une cellule d'ultradroite ont été interpellés par les policiers de l'antiterrorisme français. Soupçonnés d’avoir voulu empoisonner de la nourriture halal dans des supermarchés, ils ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes". Mais ils avaient d'autres projets encore, comme attaquer dans la rue des musulmans, au faciès. Les perquisitions ont permis de découvrir 36 armes à feu et du matériel pour fabriquer des explosifs. Les suspects gravitaient tous autour d'un groupuscule appelé AFO.

L'AFO, pour "Action des forces opérationnelles". C’est le bras armé du mouvement d'ultradroite Réveil patriote, tel que le présente un de ses militants à "Complément d'enquête" : "Des gens qui ont une formation militaire, qui sont en forme..."

"Le camp d'en face, les tenants du système islamique... ce qu'ils ne savent pas, c'est ce qui va leur arriver"

Ce sexagénaire est commerçant dans un bourg de province. A ses heures perdues, il fédère sur internet une petite communauté prête à prendre les armes. Un site intitulé "Guerre de France", car "on est persuadés, dit-il, qu'il y a un gros risque de guerre sur le territoire national. Compte tenu des événements, des attentats, etc., il y a un moment où il faut (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi