Ultradroite : interpellation de deux hommes qui appelaient à commettre des actions violentes

·1 min de lecture

Plusieurs dizaines d'armes de toutes sortes, ainsi que du matériel pouvant servir à fabriquer des explosifs, ont été retrouvés au domicile des deux gardés à vue.

Deux hommes appartenant à la mouvance d'ultradroite qui appelaient à des "actions violentes" ont été interpellés ce mardi par la DGSI, a appris BFMTV confirmant une information de La Dépêche. Le premier individu est âgé de 46 ans et a été interpellé à Montauban. Il s'agit un employé municipal. Le second individu a été interpellé en Gironde.

Les deux militants ont été interpellés dans le cadre d'une enquête ouverte en octobre dernier par le Parquet national antiterroriste (PNAT), pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et provocation directe à un acte de terrorisme par un moyen de communication en ligne. 

L'ouverture de cette enquête fait suite à des messages de propagande raciste et antisémite repérés sur Telegram par la DGSI. Ce sont les premières interpellations dans ce dossier. 

Au domicile des deux gardés à vue, plusieurs dizaines d'armes de toutes sortes, ainsi que du matériel pouvant servir à fabriquer des explosifs, ont été retrouvés. L'enquête va notamment devoir déterminer si ces armes ont été obtenues légalement ou non et si elles devaient servir à mener une action violente.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Italie : des néofascistes anti-pass sanitaire sèment le chaos à Rome

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles