Ultradroite: Darmanin annonce la dissolution du groupuscule L'Alvarium, basé à Angers

·1 min de lecture
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à Matignon, le 10 mai 2021. - Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à Matignon, le 10 mai 2021. - Christophe ARCHAMBAULT / AFP

876450610001_6282417781001

L'Alvarium est connu pour faire le coup de poing à Angers (Maine-et-Loire). Ce groupuscule d'ultradroite "appelant à la violence et à la discrimination", a été dissous mercredi en Conseil des ministres, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Selon le décret de dissolution, l'association, impliquée "dans des faits de violences", propage notamment "depuis 2018 un discours et des idées assimilant l'immigration eu l'islam à des menaces que les Français doivent combattre".

Une association "résolument identitaire"

Sur son site internet, L'Alvarium se présente comme une "communauté et un lieu de réunion convivial et militant" menant "une action sociale au service de ceux que l'État préfère ignorer".

"Notre association est résolument identitaire, elle promeut la culture angevine, composante de la civilisation française et européenne", est-il écrit sur le site qui liste les "initiatives": "défense du patrimoine et redécouverte de notre culture locale", "distributions hebdomadaires de vêtements et de nourriture", "initiatives communautaires (potager, bons plans, emplois)" ou "activisme politique pour l'éveil des consciences".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles