«L'ultra-terrestre» Kilian Jornet pulvérise le record de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc

La star espagnole de l'ultra-trail Kilian Jornet a écrit samedi 27 août une nouvelle page de sa carrière en remportant son quatrième Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), signant au passage un nouveau temps record, sous la barre symbolique des vingt heures. L'Américaine Katie Schide remporte la course chez les femmes.

Voilà onze ans que le catalan Kilian Jornet, 34 ans, référence mondiale dans l’ultra-trail, n'avait plus gagné la reine des courses à pied en montagne, longue de 171 km et forte de 10 000 mètres de dénivelé positif. L’Espagnol l'a enlevée en 19 heures 49 minutes, alors que le précédent record, établi par son compatriote Pau Capell en 2019, s'établissait à 20 heures 19. En 2018, il avait été contraint à l'abandon suite à une piqûre de guêpe, à laquelle il est allergique.

Un Français sur la deuxième marche du podium

Kilian Jornet avait déjà à son actif deux victoires cette année à Zegama (Espagne) fin mai, puis sur la Hardrock 100 (100 miles, environ 160 kilomètres) sur laquelle il avait battu son grand rival français François d'Haene et signé un record absolu sur l'épreuve. Il n'avait en revanche pas réussi à s'imposer lors de la course réputée de Sierre-Zinal (Suisse) à la mi-août, terminant cinquième. Jornet a devancé de cinq minutes le Français Mathieu Blanchard, sur lequel il a réussi à creuser à l'écart dans les vingt derniers kilomètres, mais qui termine lui aussi en moins de vingt heures (19 heures 54).


Lire la suite sur RFI