Ultra-trail en Chine : "Comment j’ai survécu au marathon de l’extrême"

·2 min de lecture

L’ultra-trail en Chine a connu le 22 mai 2021 une tragédie. 21 participants sont morts d’hypothermie sur un parcours dans la province du Gansu à la suite d'une chute de température subite. Depuis, plusieurs compétitions du pays ont été annulées pour les semaines à venir. Ce sport extrême souffre en Chine de l’amateurisme de ses encadrants et de l’absence de règlements visant la sécurité des participants.

Le coureur chinois Zhang Xiaotao revient de très loin. Il a frôlé la mort à 1800 mètres d’altitude alors qu’il participait à un ultra-trail, le Yellow River Stone Forest Park, d’une longueur de 100 kilomètres. Les prévisions météorologiques n’avaient pas été prises en compte par les organisateurs de la course : , dont plusieurs sportifs de renommée internationale. L’événement rassemble chaque année des athlètes de haut niveau dans la province du Gansu, une région aride de plateaux située entre le Tibet et la Mongolie. Quand les coureurs se sont élancés à 9 h, les conditions météo étaient encore normales et il en a été ainsi pendant les vingt premiers kilomètres. "C’est entre le 2e et le 3e point de contrôle de la course que la tragédie s’est jouée", écrit Zhang Xiaotao dès le lendemain de l’accident dans un témoignage repris sur le site d’information chinois .

Météo extrême : "J’ai été le seul survivant du peloton de tête de l’ultra-trail"

La température a brusquement chuté sur ces hauteurs, précipitant des rafales de vent froid et de la pluie verglacée sur les femmes et les hommes engagés dans le parcours. Le sportif alors dépassé un concurrent, puis un autre, Wu Panrong. "Arrivé à mi-chemin de la côte, Wu a commencé à trembler de partout, sa voix tremblait quand il parlait. En le voyant dans cet état, j'ai passé mon bras autour de lui et nous avons continué ensemble", explique Zhang Xiaotao qui dit avoir perdu ensuite le fil des événements. "Le vent était si fort et le sol tellement glissant qu’il était difficile d’avancer en se tenant l’un à l’autre", les deux coureurs se séparent. Wu Panrong trouvera la mort un peu plus tard. Zhang Xiaotao raconte avoir perdu le contrôle de ses membres ; engourdis par le froid, il tombe plusieurs fois avant de s’écrouler en état d’hypothermie avancée. Il n’a que le temps de s’envelopper dans sa couverture de survie, d’activer son signal GPS avant de s’évanouir. qui l’a transporté à l’abri d’une grotte.

L’ultra-trail en Chine do[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi