Ultime duel sans surprise entre Corbyn et Johnson avant les législatives

C'était le dernier duel entre le Premier ministre britannique Boris Johnson et son rival travailliste Jeremy Corbyn. Vendredi soir, pendant un peu plus d'une heure les deux hommes se sont affrontés à grands coups d'arguments sur le Brexit à six jours des élections législatives. Un exercice qui a livré peu de surprise. Les deux candidats donnant l'impression de ne vouloir prendre aucun risque.

" Ils ont besoin d'un gouvernement ambitieux qui leur permettra de mettre de l'argent dans leurs poches, de sauver notre système de santé, de reconstruire nos services publics, de fournir des soins personnels gratuits aux personnes âgées et une éducation gratuite pour tous. Oui, cela signifie demander à ceux qui ont les épaules les plus larges de payer un peu plus d'impôts. Voter pour le Parti travailliste, c'est voter pour l'espoir, pour un changement réel et pour un pays qui travaille pour le plus grand nombre, pas seulement pour une minorité ," a déclaré Jeremy Corbyn.

Boris Johnson, dont le parti bénéficie d'une dizaine de points d'avance dans les sondages, a une nouvelle fois joué la carte de l'accord de sortie de l'Union européenne qu'il a négocié avec Bruxelles.

" On peut réaliser le Brexit. On peut mettre fin à la paralysie. On peut transformer notre pays en investissant massivement dans la santé. Cinquante mille infirmières de plus. Plus de financement pour chaque école. Vingt mille policiers de plus. Nous pouvons répartir équitablement les débouchés grâce à une infrastructure, à une éducation et à une technologie fantastiques. Et la seule façon de libérer le potentiel de tout le pays, c'est d'avoir un gouvernement conservateur majoritaire ", a déclaré Boris Johnson.

Boris Johnson veut à tout prix décrocher la majorité nette qui lui a fait défaut jusqu'alors, et faire adopter son accord de Brexit "avant Noël". Il n'a de cesse de dire que le Brexit, déjà reporté trois fois, aura bien lieu au 31 janvier.