Ukraine : Zelensky visite l'Est, les Russes progressent dans le Donbass

Alors que les combats continuent de faire rage dans le Donbass, Volodymyr Zelensky s'est rendu ce dimanche à Kharkiv, un premier déplacement dans l'est de l'Ukraine depuis le début de l'offensive russe.

Bombardée quasi quotidiennement depuis le début de l'invasion russe le 24 février, Kharkiv, la deuxième ville du pays, connaît un répit depuis quelques semaines. La partie orientale de la ville reste néanmoins parfois ciblée.

"Nous reconstruirons"

Sur place, le président ukrainien a plaidé pour une reconstruction, alors que plus de 2 000 habitations ont été détruites.

"Nous restaurerons, reconstruirons et ferons revenir la vie. À Kharkiv et dans toutes les autres villes et villages où le mal est venu", a-t-il déclaré sur Telegram, accompagnant son message d'une vidéo de sa visite.

"Nous devons trouver de l'argent et des lignes de crédit. L'Etat doit fournir des garanties, et les villes doivent trouver des super projets et trouver l'argent. Parce que dans les villes, les gouverneurs, et les maires ont plus de chance de trouver tel ou tel programme européen pour la construction de logements, certains programmes d'Etat, et certains programmes locaux. C'est une chance, une chance de donner un nouvelle perspective à ces districts" a-t-il déclaré lors d'une réunion avec les responsables régionaux.

Dans le Donbass, l'armée russe tente d'encercler les forces de Kyiv

A Severodonetsk, pilonnée sans relâche, "l'ennemi a mené des opérations d'assaut", selon un rapport de l'état-major de l'armée ukrainienne publié dimanche. Selon les autorités locales, l'assaut russe se poursuit dans la ville avec des combats de rue, tandis que 12 000 à 13 000 habitants sont restés dans la ville, sur 100 000 avant la guerre.

Dans la ville voisine de Lyssytchansk, sur l'autre rive de la rivière Siversky Donets, la situation s'est quant à elle "largement aggravée", a assuré dimanche sur Telegram le gouverneur de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï. "Un obus russe est tombé sur un immeuble d'habitation, une fille est morte sur place et quatre personnes ont été hospitalisées", a-t-il annoncé.

Plus au sud-ouest, les forces russes s'approchent de la ville de Soledar, à quelques kilomètres de Bakhmut. Or "la prise de Soledar, puis celle de Siversk depuis Ozerne au Nord, suffirait à couper Severodonetsk-Lysychansk de toute communication. Les neuf brigades et régiments ukrainiens, soit 1/6ème environ de la force opérationnelle terrestre ukrainienne, se trouveraient ainsi prises au piège", fait valoir l'historien militaire français Michel Goya.

L'armée russe a par ailleurs confirmé samedi la conquête de la localité clé de Lyman, un carrefour qui ouvre la route vers les grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk, dans l'ouest du Donbass. Dimanche, l'armée ukrainienne a indiqué que le regroupement des forces russes "se renforce" dans ce secteur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles