Ukraine : Zelensky parade en libérateur à Kherson

© REUTERS

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu lundi à Kherson, une ville d'importance majeure dans le Sud de l'Ukraine reprise vendredi à l'armée russe après des semaines de combats.

Au même moment, à l'issue d'entretiens de 3 heures avec son homologue américain Joe Biden à la veille d'un sommet du G20 boudé par Vladimir Poutine, le président chinois Xi Jinping, crédité jusqu'à présent d'un soutien tacite à la Russie, s'est dit "très préoccupé" par le conflit en Ukraine.

"Il est impossible de tuer l'Ukraine", a lancé à Kherson Volodymyr Zelensky, lors d'une visite surprise dans la ville libérée il y a trois jours par l'armée ukrainienne.

"Le prix de cette guerre est élevé", a-t-il ajouté, cité par la présidence. "Nous allons pas à pas dans tous les territoires temporairement occupés de notre pays. (...) C'est un chemin long et difficile", a-t-il reconnu.

Le Kremlin a de son côté continué d'affirmer que la ville ukrainienne, officiellement annexée en septembre au même titre que la région du même nom, appartenait à la Russie bien que ses troupes aient dû l'abandonner.

Une victoire importante

Joe Biden

Le président américain Joe Biden a salué une "victoire importante" au sujet de la reprise de Kherson par l'armée ukrainienne, assurant toutefois que l'issue de la guerre "reste à voir", à l'issue de sa rencontre avec Xi Jinping en Indonésie. Les deux hommes se sont accordés sur leur "opposition" à tout recours à l'arme nucléaire en Ukraine, selon la Maison Bl...


Lire la suite sur ParisMatch