Ukraine: Zelensky estime que les bombardements russes sur Kiev visaient à "humilier l'ONU"

Volodymyr Zelensky, le 19 avril 2022 - AFP
Volodymyr Zelensky, le 19 avril 2022 - AFP

Les bombardements russes sur Kiev, en pleine visite du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, visaient à "humilier l'ONU", a estimé ce jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans une allocution diffusée sur les réseaux sociaux.

"Cela en dit long sur la véritable attitude de la Russie envers les institutions internationales, sur les efforts des dirigeants russes pour humilier l'ONU et tout ce que l'organisation représente", a déclaré le président ukrainien, estimant que les bombardements "exigent une réponse forte."

Concernant la présence de l'ONU en Ukraine, elle est souhaitée par Volodymyr Zelensky, notamment à Marioupol. "Je pense qu'avec l'aide des Nations unies, il est possible d'organiser une mission d'évacuation. L'Ukraine y est prête, mais il est nécessaire que la partie Russie considère cette question sans cynisme et fasse réellement ce qu'elle dit", lance le président ukrainien.

"Nous devons toujours nous battre"

Dans son discours, Volodymyr Zelensky a estimé que les récentes frappes russes dans tout le pays "prouvent que nous ne pouvons pas baisser la garde."

"Nous ne pouvons pas penser que cette guerre est terminée. Nous devons toujours nous battre. Nous devons encore chasser les occupants", a-t-il lancé, alors que les forces de Moscou sont désormais redéployées dans l'est de l'Ukraine.

Volodymyr Zelensky a en outre salué l'aide importante des États-Unis, qui préparent un nouveau paquet d'aides estimé à 33 milliards de dollars. "Ce soutien américain est nécessaire. Ensemble, nous pouvons certainement arrêter l'agression russe et défendre la liberté en Europe", a-t-il déclaré.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles